image

REFLET D’ÉGYPTE
Sonnet dédié à Sabine Latini.

À quoi donc rêves-tu, seconde Cléopatre ?
Ton regard douloureux, ton visage égyptien
Sont comme un souvenir de ce pays ancien
Dont la vallée du Nil est l’immense théâtre…

Vingt siècles avant toi, c’est ce même visage,
Reflété par milliers dans des miroirs d’airain,
Peint sur les murs secrets des temples sous-terrains,
Que reflétait le Nil au bord de son rivage…

Tes pareilles, au matin se rendaient sur le fleuve :
Elles s’y plongeaient nues pour que leur peau s’abreuve
Des vertus du limon apporté par les eaux.

Puis elles s’échappaient devant les crocodiles,
Et leur beauté fuyait vers de chastes idylles,
Sous l’œil froid du reptile caché dans les roseaux…

Publicités

Une réflexion sur “REFLET D’ÉGYPTE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s